Démystifier le blogue avec Josianne Isabel fondatrice de Par Josianne

May 23rd, 2017 EDT | inspiration style de vie général
Art horizontal

Je suis une passionnée d’entrepreneuriat et cela m’amène souvent à rencontrer des gens merveilleux. J’ai beaucoup d’admiration pour les créateurs et encore plus pour ceux qui sont passionnés par leur métier et qui s’y consacrent cœur et âme. Pour moi, Josianne Isabel, fondatrice de Par Josianne,  incarne ce personnage que j’admire tant.  Son blogue lifestyle propose chaque semaine des idées de restaurants et de sorties, de bons vins, de voyages, de beauté et de bien-être. Elle partage avec nous ses découvertes et ses coups de cœur.

De nos jours, avoir un blogue est un incontournable en entreprise et est un moyen de partager du contenu pour attirer/fidéliser des clients. Par contre, pour certains, le blogue est un métier en soi. Je me suis donc assise avec Josianne pour discuter de blogue et pour partager ses conseils avec vous. Ce qui m’a attirée chez elle : avec cette folie pour les réseaux sociaux, nombreux sont ceux qui demandent l’authenticité, et beaucoup prétendent l’être, pourtant rares sont ceux qui le sont réellement. L’authenticité de Josianne est indéniable et cela se voit dès qu’on la lit.

 

Son parcours

Josianne n’a pas toujours eu  pour ambition de devenir blogueuse, c’est plutôt le fruit de circonstances. En effet, à ses débuts, elle travaillait en développement des affaires et en planification événementielle, entre autres pour la Chambre de commerce du Montréal métropolitain où elle s’est vraiment démarquée par ses événements (je peux en témoigner).

De fil en aiguille, les gens ont commencé à lui demander conseil sur les endroits à fréquenter, que ce soit pour les restaurants, hôtels, salons…, car elle connaissait nombreux lieux, idées et astuces pour créer un événement unique et était maintenant devenue une référence.

C’est cette demande croissante pour ses recommandations qui lui ont donné envie de faire le saut et de lancer son blogue en 2013. Un an plus tard, Josianne se consacrait pleinement à son blogue et à l’organisation d’événements, mais elle a du faire preuve de débrouillardise et d’ambition pour en arriver là.

 

Vous envisagez de partir un blogue? Voici ses conseils :

  • « Bien s'entourer et utiliser les ressources qu'on retrouve en ligne, souvent gratuites, pour se former. À l’époque, ma source d’inspiration a été Marie Forleo, mais on trouve de nos jours plein de belles ressources à Montréal même.     
  • Bien définir son marché - pour qui veut-on écrire, quel groupe veut-on cibler? On ne peut pas faire plaisir à tout le monde, alors il faut bien définir sa cible. Cela donnera le ton à notre blogue aussi et nous guidera dans nos choix de sujets.
  • Être constante - on promet à nos lecteurs un article par semaine? On s'y tient!
  • Se développer un bon réseau dans l'industrie des médias. Les relationnistes et les blogueurs peuvent tellement s'entraider entre eux. Leur appui est d'une valeur inestimable. N'hésitez pas à offrir votre aide quand vous le pouvez! Ça vous reviendra d'une façon ou d'une autre!
  • C'est une bonne idée de joindre des groupes de bloggeuses pour apprendre des trucs du métier (ex. Académie du Blogue ou les p'tites #GirlBoss sont des groupes sur Facebook qui sont super le fun et axés sur le partage et l'entraide!). »

 

Quels sont les ressources et outils pour aider dans le développement d'un blogue?

« Il y en a beaucoup pour que je puisse en choisir juste 1 ou 2 à recommander. Il suffit de taper Comment démarrer un blogue dans Google ou YouTube pour s'en rendre compte! »

 

À quoi peut-on s’attendre?

« Un blogue, c’est beaucoup de travail - mais c’est tellement agréable! On oublie le travail de 9 à 5. Entre les événements médias (pour ceux qui sont dans un sujet lifestyle) auxquels on assiste jours et soirs et les articles à écrire, c'est un travail en tout temps! 

Il faut commencer par se tailler une place sur le marché une fois son site en ligne ; se préparer une base d'articles, contacter des agences de relations publiques pour se faire connaître, développer son lectorat, ses réseaux sociaux, etc.

Mais on peut avoir un horaire très flexible et beaucoup de liberté une fois que ça roule bien! »

 

À partir de quand et comment peut-on s’attendre à des retombées monétaires?

« Je crois qu'à partir du moment où l'on a développé un lectorat bien ciblé, on peut commencer à monétiser son blogue. Ce n'est pas juste une question de gros chiffres, on s'en rend compte de plus en plus, mais plutôt de qualité du lectorat et surtout, du niveau d'engagement.

Ensuite, il peut y avoir plusieurs façons de monétiser un blogue : les collaborations avec les marques, la publicité, les liens d'affiliés, la création de contenu, le développement de produits, etc. Toutefois, il s’agit d’un travail de longue haleine. »

 

As-tu connu des embûches? Si oui, qu'en as-tu appris?

 « Il faut vraiment faire preuve de persistance, ne pas lâcher. Des fois, ça ralenti, on atteint des plateaux au niveau de nos chiffres,  il faut trouver de nouvelles façons de continuer à faire progresser notre blogue. Souvent, ça ne va pas aussi vite qu’on le voudrait. Il faut s’armer de patience, ça ne se développe pas du jour au lendemain, ça prend du temps et beaucoup de travail!  »

 

Comment peut-on chercher un lectorat avec peu de moyens?

« Développer une liste de courriels (j'utilise MailChimp) est une bonne idée. Il faut dépenser beaucoup maintenant sur Facebook et Instagram si on veut avoir une bonne visibilité, et au final, les comptes ne nous appartiennent pas vraiment. 

On a déjà vu des comptes Facebook et Instagram avec des dizaines de milliers de followers se faire fermer parce que telles ou telles règles n'étaient pas respectées, selon le réseau.

Une mailing list, ça nous appartient et personne ne pourra nous l'enlever sous prétexte qu'on a oublié de suivre tels règlements. 

C'est une façon efficace d'entrer en contact directement avec nos lecteurs. 

Il y a plein de tutoriels en ligne (Google ou YouTube) qui peuvent vous donner des trucs géniaux et gratuits pour développer vos listes de courriels. »

 

Ton prochain défi?

« J’ai l’intention de trouver des collaboratrices (et collaborateurs) pour le blogue et monter une petite équipe. Ça sera définitivement un nouveau défi pour moi – autant pour trouver les bonnes personnes que pour gérer le tout! »

 

Des blogueurs que tu suis?

« Les blogueuses qui m’inspirent le plus : Carrie MacPherson, l’une des premières personnes à avoir lancé un blogue à Montréal, qui s’appelait à l’époque Les Zurbaines, en 2007 (maintenant devenu Eat Drink & Be Carrie). J’ai immédiatement adoré le concept; mais j’étais loin d’imaginer qu’un jour je pourrais avoir mon propre blogue!

Lolitta Dandoy de Fashion is Everywhere : Lolitta m’a toujours inspiré par sa passion pour la mode et son bon goût, parfois audacieux, mais surtout, par son authenticité. Depuis des années je la regarde aller et réaliser des projets inspirants.»

 

Si vous avez envie de partir un blogue n’attendez pas que tout soit prêt ou d’avoir un énorme budget, car ce ne sont pas des nécessités. Des fois, il faut juste le faire et on finit par trouver les moyens (avec un peu de débrouillardise)! J’ai très hâte de suivre l’évolution de Par Josianne et je vous invite également à suivre son blogue et y trouver de l’inspiration.

Site Web : http://parjosianne.com/

Facebook : https://www.facebook.com/blogparJosianne/

Instagram : https://www.instagram.com/josianneisabel

 

Author
Arielle is President and Co-Founder of LORI.biz and head of Business Development at the International Startup Festival. She is also chairwoman of TechnoChic and Director of Women's Status & Leadership at the Jeune Chambre de Commerce de Montréal.

COMMENTEZ ET PARTAGER

OTHER STORIES YOU MIGHT LIKE
Startupfest : un festival innovant qui gagne en popularité et diversité.
Du 12 au 15 juillet avait lieu Startupfest. Durant 4 jours, entrepreneurs, anges investisseurs, acteurs majeurs de l’écosystème startup canadien et amoureux des nouvelles technologies s’étaient réunis pour cette belle fête qui est devenue au fils des
Thumb art horizontal
Vicky Beaulieu, entrepreneure et artiste
Formée à l’École des métiers de joaillerie de Montréal, elle s’est lancée dans la création de bijoux sur mesure faits à la main
Thumb art horizontal

NOS COMMANDITAIRES